Italie


On rencontre plusieurs régiments de Hussards dans la période troublée du Risorgimento Italien.

Les Hussards de Plaisance

Le plus célèbre, le Régiment des Ussari di Pacienza ("Hussards de Plaisance"), est formé en date du 28 septembre 1859 par le Comte Gregorio Bethlen (Hongrois d'origine), arrivé à Modène avec une vingtaine de hussards. Ces derniers fourniront la base des cadres du régiment, dont la plupart des effectifs vient de la région d'Emilie. Les Hussards portent le spencer vert avec tresses rouges (or et argent mélangés pour les officiers), la pelisse rouge à tresses vertes (or et argent mélangés pour les officiers) bordée de fourrure noire, shako rouge et sabretache de même. A noter que la troupe avait un dolman garni de 17 tresses ("brandeburghi"), alors que celui des officiers n'en comptait que 5.
L'ordonnance du 10 septembre 1871 changera son nom en "18° Reggimento di Cavalleria (Piacenza)", et le décret royal du 2 septembre 1871 (en vigueur au 1er avril 1872) supprimera ce superbe uniforme en harmonisant les tenues des régiments de cavalerie.

Les Hussards de la Garde Royale de Naples

Le Royaume de Naples et des Deux-Siciles comptera jusqu'à sa disparition dans l'Italie naissante deux Régiments de Hussards de la Garde Royale.
Les Ussari della Guardia Reale étaient revêtus d'un dolman bleu de ciel à tresses blanches (argent pour les officiers), ils portaient le pantalon rouge à bandes blanches et passepoil bleu de ciel, le képi rouge à plumet de crin noir, pelisse bleu de ciel à fourrure noire.
Les Hussards de la Garde, casernés à Naples, étaient remontés de chevaux noirs - hormis pour les trompettes dont les chevaux étaient blancs.
Ces beaux régiments disparaîtront en 1860 avec l'abdication de François II.
En 1861, les Deux-Siciles étaient annexées au nouveau Royaume d'Italie.

Les Hussards de la Légion des Volontaires Hongrois

Une Légion Hongroise du Piémont avait été organisée en 1849 sur la base d'anciens officiers de la Honvéd, patriotes Hongrois et Italiens s'unissant contre la domination Autrichienne.Elle sera reformée en 1859, à l'occasion de la Campagne d'Italie - la rapide Paix de Villafranca l'empêchera de prendre une part active à la campagne. 
Ses éléments seront rassemblés par Garibaldi l'année suivante, lors de l'Expédition des Mille, qui permettra le rattachement dans un Royaume d'Italie de l'ancien Royaume de Naples et des Deux-Siciles. 
Fin 1860, elle est intégrée comme Legione ausiliaria ungherese à l'armée Italienne. 
Après quelques années d'inaction, elle s'illustrera à nouveau lors des luttes contre le Brigantaggio de 1865-66. 
Lors de la guerre de 1866, les rapides défaites de Custozza et Lissa, au Sud et la victoire des Prussiens à Königgrätz, au Nord, empêcheront le projet de la faire débarquer sur les côtes de Dalmatie. La négociation du Compromis Austro-Hongrois entraînera sa dissolution, en Janvier 1867.

  Les Guides

Un autre régiment est vêtu à la hussarde; il s'agit du Reggimento Guide
Son emploi initial n'est pas celui d'un régiment de Cavalerie légère et il a pour fonction le service de guide auprès des différents Etats-majors. Ainsi il dispose de cinq Escadrons actifs (contre quatre aux autres Régiments de Cavalerie), correspondant aux cinq Corps d'Armée auprès desquels il aurait à servir. la Note 119 du 30 juin 1860, qui codifie les uniformes de la Cavalerie, ne le répertorie d'ailleurs sous aucune spécialité (Les Ussari sont classifiés "Cavalerie Légère"), mais donne séparément les dispositions pour son uniforme.
Le premier uniforme est inspiré de celui des guides employés par Garibaldi en 1859. Les Guide défileront avec les Ussari à Turin le 2 juin 1861 pour la fête nationale de la Constitution. La Gazetta del Popolo de Turin rapporte : "...Ainsi durant ces défilés, on put admirer l'élégance des Guide et des Ussari définitivement organisés et complets...".
Ils combattront dans la Troisième Guerre d'Indépendance de 1866, et deviendront graduellement un véritable Régiment de Cavalerie Légère - il deviendra 19° Reggimento Cavalleria (“Guide”) en mars 1868, et perdra lui aussi son dolman en 1872.


Guide c.1860

Officiers du Reggimento Guide, période 1860-1864 Guide après 1864 Petite tenue après 1864 Capitaine vers 1869



Balle in Maschera 1866

Bibliographie

"Vivat Hussar", la revue des amis du Musée International des Hussards de Tarbes, a consacré un article très complet au Régiment des Ussari di Piacenza :

N°7-"Un Régiment Italien de Hussards - les Hussards de Piacenza" 
par le Lieutenant Colonel Alessnadro GASPARINETTI
pp 6-38 avec 14 illustrations dont 2 photos.

Article très riche : premiers régiments de Hussards en Italie, constitution du régiment, liste des officiers, batailles, etc... jusqu'à sa dissolution en 1920. Passionnant !