France
3e Hussards


Carte de Visite Atelier Witz Rouen
Lieutenant Boinard en 1872.

A la fin de l'Empire, les Régiments de Hussards portèrent encore quelques temps les anciens uniformes aux couleurs distinctives.
Dans cette période marquée par de profonds changements, il n'est pas toujours facile d'identifier les sujets des photographies - les nombreuses promotions "à titre temporaire" de la Campagne et la valse des affectations dépassant la capacité des Annuaires Militaires à suivre le mouvement.

Dans ce cas précis c'est de l'atelier du photographe que provient la lumière ; les archives du studio Witz nous sont en effet parvenues (elles sont conservées à la Bibliothèque de Rouen).

Les studios avaient pour habitude de reporter au dos du cliché le numéro de la pose, afin d'être capables d'en réaliser des retirages au besoin ; ce portrait porte ainsi le numéro 36035.
Les Registres de Witz nous donnent donc la clef en identifiant cet officier.


Pierre-Victor BOINARD est n le 3 Février 1828 à La Guercher (Ille-et-Vilaine).
Il est le fils de Julien-Antoinr et de Victoir Métairie.

Il rejoint le 8e Lanciers comme Engagé Volontaire le 1er Août 1848.
Il y passe Brigadier Fourrier le 1er Janvier 1850, Maréchal-des-Logis Fourrier le 20 Janvier 1852, Maréchal-des-Logis le 24 Février 1853, et Maréchal-des-Logis Chef le 16 Mai 1854.
Il est libéré du service le 1er Août 1855.

Pas pour longtemps puisqu'il est Engagé Volontaire au 1er Régiment de Cuirassiers de la Garde dès le 11 Août.
Il y passe Brigadier Fourrier le 4 Septembre 1855, Maréchal-des-Logis Fourrier le 3 Mai 1856, et Maréchal-des-Logis Chef le 7 Décembre 1857.

Il fait avec les Cuirassiers de la Garde la Campagne d'Italie, du 20 Mai au 8 Août 1859.

Il accède à l'épaulette de Sous-Lieutenant le 16 Mars 1861 et passe au 1er Lanciers.
Il est fait Chevalier de la Légion d'honneur le 28 Décembre 1868, et passe Lieutenant le 16 Juillet 1870.

Il participe avec son régimant à la Campagne contre l'Allemagne du 26 Juillet 1870.
Fait prisonnier de guerre le 1er Septembre, il s'échappe des mains de l'ennemi et rejoint le dépôt du corps.
Il est transféré au 2e Lanciers le 10 Septembre.

Il reprend son service en campagne du 24 suivant.
Il sera nommé Capitaine à titre provisoire le 26 Novembre.

Les régiments de Lanciers sont supprimés après la Guerre, et, par tirage au sort, le 2e Lanciers devient suivant organisation du 8 Août 1871 10e Hussards.
Boinard y est donc versé, en date du 9 Septembre.

Il épouse le 29 Novembre 1871 Dlle Adèle-Marie-Eugénie MAURICE, domiciliée à Pontivy (autorisation ministérielle du 16 Novembre).

Il est remis Lieutenant par décision de la Commission de révision des grades, pour prendre rang du 16 Juillet 1870.
C'est donc dans ce grade qu'il passe au 3e Hussards le 21 Mars 1872.

Le régiment était retourné à Rouen le 16 Juin 1871 pour y tenir garnison. Boinard arrive au corps le 24 Mars.
Boinard est promu Capitaine le 8 Mars 1873.

Le 28 Octobre 1873, le 2e escadron du régiment est désigné par le sort pour aller concourir à la formation du 11e Hussards à Sidi-bel-Abbès. Boinard est transféré à ce nouveau Régiment.
Il n'y restera pas longtemps, puisqu'un Décret du Président de la République du 26 Février 1874 nomme Capitaine au 11e Hussards le Lieutenant de Surirey, "en remplacement de M.Boinard, retraité".

On le retrouvera toutefois comme Capitaine de Réserve au 6e Hussards à Pontivy (ville dont est originaire son épouse), en date du 11 Février 1876.

- Merci à Arnaud Serander -


Pour en savoir plus sur les photographes de Rouen :
La Photographie à Rouen au XIXe